Extraits
 
 

17 juillet

Ste Charlotte



Lever du jour 5:50.




----------------------



À écrire et

Poser quelques mots

Qui affirment et vieillissent,


Il me semble

Que je ne sais jamais ce vers quoi

Je me tourne – et

Que c’est bien


Ainsi.



----------------------




J’aime ton corps

En sommeil


Quand le plaisir

Qu'il renonce

À défendre

Lui donne du poids – à force, du temps.



Il y a

Là ces parfums

Et l'odeur de ta peau qui

Se mêle à ma peau

À ton sexe, à plus de silence


Et puis tes yeux

Qui, la nuit, me disent de

Tenir tête à tes chairs – Et de chiner

Peau sur peau.



J’aimerais que le sel de ses pores nous assoiffe

Et que le désir

Alors


Soit si fort –

Que l'oubli

Seul


Puisse être

Menace.



----------------------



Que puis-je te donner de mieux

Qui ne soit


Ni moi

Ni mes manques ?



----------------------





Préfère toujours ce qui brûle à ce qui brille, ce qu’on

Devine à ce qu’on sait ou

Ce qu’on voit


Ou que tu crois

À ce qu’ils disent

Et ce qu’ils croient


Préfère

Je veux dire « choisis »

À chaque instant


Choisis.




----------------------



Il n’y a de beau

Que ce qui va vers


Peu importe les défauts

Les doutes et ce qui souffle


Tant

Qu’on peut


Tant qu’on tend.




----------------------




Les mots, tu vois, c’est pour écrire le temps

Ça ne sert à rien les mots - à rien.

Le temps non plus d’ailleurs.


Mais ils gardent en eux

La mémoire et l’innocence


Comme la pierre

Garde


Celle du geste

Et du ciseau


De

Celui


Qui la taille.




----------------------




À force de

Frotter


Des cailloux

Les uns contre les autres


On finit par

Le faire -


Ce feu


Au point

De s’y brûler petit homme


De devoir s’y

Brûler.




----------------------




Coucher du soleil

21:31.








 
force est d’écrire aimer


Revenir en haut de la pageshapeimage_7_link_0

« Le petit homme qui dansait dans ma tête

Le petit homme de ma jeunesse

A cassé son lacet de soulier


Et toutes les baraques de la fête

D’un coup se sont écroulées. »


Jacques Prévert

Norbert Hardy : présentation par Vincent BuardForce_est_decrire_aimer_files/Norbert%20Hardy%20by%20Vincent.jpg
Norbert Hardy

(collodion humide)http://www.ouest-france.fr/normandie/cherbourg-octeville-50100/norbert-hardy-photographe-ancre-dans-le-temps-2835425https://fr.wikipedia.org/wiki/Collodion_humideshapeimage_9_link_0shapeimage_9_link_1

Charme du château des Ravalet, 2010