ExtraiTs
 
 


Aimer, c’est l’incise

Où s’invente

En nos corps, une vie.



Aimer c’est la peur

Que d’un mot l’on décale


Pour ne pas

Laisser


L'indifférence ôter

Briser tous nos rêves.



-----------------



Aimer c'est entrer


De plain-pied

Dans un fait de lenteurs


De silences

Et de choix


Solitaire.



-----------------



Aimer

C'est debout


Réclamer plus de temps


Formuler des espaces


Et trembler

Sans savoir.



-----------------



C'est l'éveil aux touchers


Aux goûters

Aux senteurs.



-----------------



C'est brûler

Des deux mains


Et brûler

D'espérance



-----------------



C'est être et se perdre


Et n'attendre

En secours


Qu'une main.



Une main

Seule.



Et rien d'autre.



-----------------



C’est ouvrir

Elargir


C'est se taire

Et surtout

Ne pas dire.




Une grâce.


                                                                   


 
Aimer, le dire


Revenir en haut de la page shapeimage_7_link_0

Aimer, le dire

Illustration

Pascal Laloy

Maelström,

2014

Pascal LALOYhttp://pascallaloy.free.fr/shapeimage_8_link_0

Des extraits du poème ont été lus aux USA, à Bates College (Maine),
à l’occasion du festival Translations 2010, organisé

par la poétesse Claudia Paz Aburto Guzman.



sont celles de Jean-François

Sené et de Laura

Balladur.

Les 2 traductions, à découvrir en cliquant ici,Aimer,_le_dire_files/poet_chapter_emeric%20AIMER%20le%20DIRE.pdf
Ce poème dont voici quelques extraits, est d’abord une lettre adressée et dédiée à mes 3 jeunes garçons qui, en 1993, étaient encore « moyen, moyen et petit fantômes ». Ce fut comme un besoin brutal de leur dire l'importance – pour l'homme que j’étais – à devoir m’engager, à m'ancrer à une terre, à une femme, à les aimer et à les aider à grandir, conscient que chacun d’eux, à son heure, allait à son tour aimer, quitter et, quelque part, un peu disparaître. Ce fut certainement ma façon de commencer à m’y préparer.
Pascal LALOYhttp://pascallaloy.free.fr/shapeimage_11_link_0